Wedding Planner : Un métier qui s’apprend !

Si comme moi, les mariages te font verser une larme au moment des voeux, si tu guettes le regard du marié à l’entrée de la mariée pour y voir la magie et l’émotion, tu es fait(e) pour ce métier 🙂 

Rien ne vaut une bonne dose de passion pour se lancer dans ce métier fabuleux mais tout aussi sportif.
Car on ne va pas se mentir, organiser un mariage c’est comme courir un marathon de 300 heures pour faire de cet événement le plus beau qu’il soit. On ne s’improvise pas wedding planner, on le devient et cela passe par une formation. 

Mais comme tous métiers, il est important de se former et bien se former. C’est La passion, le cœur du métier. Mais une bonne formation est indispensable pour réussir. Je suis passionnée par les fleurs et pour autant je ne suis pas Fleuriste, et vaut mieux pas car je n’ai pas la main verte et mes plantes me le font bien savoir.

Mais revenons à nos moutons ou plutôt à nos mariages. Il faut savoir qu’il n’y a qu’une École en France, qui réglemente ce métier et fait de nous des Wedding planner diplomées et reconnues d’état : c’est l’école Jaelys.

Pourquoi j’ai fait le choix de cette école ? 

Jaelys, c’est une école à Paris et une école sur Aix-en-Provence, lieu de ma formation.
C’est la seule école en France qui réglemente et forme d’état les Wedding planner de demain, alors quitte à retourner sur les bancs de l’école il fallait faire les choses bien. 

C’est une certification RNCP (Répertoire nationale des certifications professionnelle) de niveau IV reconnue par le Ministère de l’emploi, tout ce charabia pour vous dire que vous sortez avec un diplôme reconnu par tous, vous avez une valeur ajoutée par rapport aux autres Wedding planner.
Cette école vous ai accessible directement après le bac ou bien si comme moi vous êtes jeunes trentenaires dynamique, vous pouvez postuler directement via le site internet ou directement en contactant l’école, alors à vos stylos:)

Comment se passe la formation ? 

Vous avez 2 possibilités soit :
La session WP 3 mois, celui -ci va s’arrêter définitivement après le mois de juin pour laisser place à une session de 10 jours.
La session de 3 mois est très intense, car nous devons voir le même programme en 3 mois qu’en 1, alors faites comme moi dopez vous de vitamines C et embarqué avec vous votre motivation pour obtenir le célèbre graal.

La session WP 1 an, qui laisse plus de places aux travaux pratiques (création de boutonnières et de bouquets, art de la table….).

Je vais vous parler seulement de ma session. Mais n’hésitez pas à contacter l’école pour avoir un complément d’informations surtout pour la formation en 1 an car j’ai choisi une formation courte en 3 mois pour 2 raisons.


Une fois sortie du système scolaire, il est difficile de revenir sur les bancs de l’école, d’avoir des devoirs, des examens….car nous avons aussi une vie à côté, un travail aussi pour la plupart, 3 mois a été un excellent choix. Et je voulais vite me lancer, j’avais hâte de découvrir ce métier, de faire mes premiers salons, de rencontrer mes premiers mariés, d’échanger avec des prestataires de ce milieu d’avoir leurs retours d’expérience, j’avais envie de croquer cette nouvelle vie le plus vite possible. 

Au cours de ces 3 mois, nous avons tantôt des cours théoriques (planning, budget, l’administratifs, les religions, les contrats…..) et tantôt des cours pratiques (création d’un shooting d’inspiration, rencontres avec des prestataires, visite de lieu, cours photos, cours de déco…..) tout cela réparti sur une base de 350Heures de formation.

 L’obtention du diplôme :

Qui dit école payante, ne rime pas OBLIGATOIREMENT avec diplôme à la clé, seul le travail, la rigueur et la motivation prime. Et oui le travail ne s’achète pas.

Ce sont ces 3 letmotivs qui vous seront utile à l’obtention de celui-ci.

Sur tout le cursus de la formation, nous sommes évalués, tant par notre comportement et notre attitude avec les autres mais avec nous même, tant par les devoirs notés, tout cela forme une note de formation continu.

Le shooting d’inspiration représente à lui seul une note sur 20 qui viendra s’ajouter aux autre notes.
Celui consiste à organiser un shooting d’inspiration sur un thème imposé en l’occurrence, moi c’était « La Route des Epices », thème sur lequel, je dois vous l’avouez, je n’étais pas a l’aise, je devais laisser au vestiaire mon côté bohême, champêtre… et faire de celui-ci un shooting coloré, festif et tout ça avec un budget de 150 euros, le respect de celui-ci est primordial. C’est là que nos talents de négociateur et de commercial entre en temps.

On ne va pas se mentir avec 150 euros, on ne va pas loin, car nous devions trouver de la déco, un lieu, les tenues des mariés, un gâteau, une voiture de location, un photographe, un vidéaste….. Il était donc essentiel d’obtenir des partenariats avec les prestataires. 

Le contrat était donc, en contrepartie des prestations gratuites, nous nous engagions à leurs fournir l’intégralité des photos et videos, ce qui leurs permettraient d’avoir de beaux clichés et de mettre leurs prestations en avant. La majorité des prestataires on joué le jeu:)

Celui-ci à dù être présenté avec photos a l’appui pendant 30 minutes devant un jury de 6 personnes composés de professionnels mais également du corps enseignant.

Vient également l’heure de l’évaluation de 3h concernant nos acquis sur l’ensemble de la formation, là clairement je me retrouve 10 ans en arrière me revoyant passer le bac, ma petite trousse, ma petite bouteille d’eau et ma barre céréale au coin d’une table.

Tout y passe, lois, contrats, religions, budget, planning… Merci à mes études de droit qui m’ont apprit une chose, apprendre par cœur ça sert toujours, car clairement là c’est du bachotage. On active nos neurones et on met en marche nos cellules grises.

Et le dernier enfin la dernière grosse épreuve fût l’étude de cas. Et là ce fût le chaos pour beaucoup d’entre nous, car dans cette étude de cas il manquait des informations, rien n’était clair et c’était le but du jury afin de nous sortir de notre confort et de travailler un peu dans l’urgence car tout était a crée avec un budget à respecter.

Puis présentation devant le même jury pendant 30 minutes, présentation du projet pendant 15 minutes puis questions du jury.

Alors si comme moi tu as envie de te lancer dans cette merveilleuse aventure qu’est le métier de wedding planner, je t’invite à consulter le site internet de l’école Jaelys et à te former à ce merveilleux métier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *